quinta-feira, 30 de setembro de 2010

ORIGEN DEL HOMBRE

video


ORIGEN DEL HOMBRE

El hombre apareció en África, que enseñan en algunas escuelas y colegios. El hombre apareció en la Mesopotamia, la Biblia describe el Jardín del Edén como un lugar cerca de los ríos Eufrates y Tigris. La falsa teoría de la evolución quieres unir a la gente a los simios

segunda-feira, 5 de julho de 2010

SATAN ET L'HOMME


Ce qui suit est extraite du site:
http://www.thercg.org/fr/bic/rcgbic-018-fr.html

La leçon précédente s’est concentrée sur le fait que Satan exerce sa domination sur toutes les nations. En tant que prince de la puissance de l’air, il diffuse des humeurs, des sentiments et des attitudes d’hostilité, de convoitise et de cupidité partout sur la terre touchant et influençant tout le monde sans exception.

Mais tous les maux du monde sont-ils uniquement et directement attribuables aux actions de Satan?

Bien que Satan soit le catalyseur qui stimule la violence, le crime, la guerre et les dilemmes insolubles, nous découvrons également que sa nature agit à un endroit traditionnellement négligé par l’humanité. En chaque être humain, nous pouvons constater ce que nous appelons la nature humaine. Cette appellation est plutôt inappropriée, car il s’agit de la nature même de Satan qui est à l’oeuvre dans l’esprit de chacun.

La bible révèle le moment précis et la façon dont la nature humaine s’est d’abord manifestée. Nous commençons donc cette leçon en révélant l’origine de la nature humaine.
Leçon 18
L’origine de la nature humaine.

(1) Dieu a-t-Il donné à Adam le choix de l’arbre (soit l’arbre de vie ou l’arbre de la connaissance du bien et du mal) dont il pouvait manger le fruit, Gen 2:8-9?

(2) Dieu a-t-Il prévenu Adam de ne pas manger le fruit d’un des arbres et des conséquences s’il en mangeait, Gen 2:16-17?

(3) Plus tard, lorsque Satan apparut à Ève sous la forme d’un serpent, comprenait-elle les instructions que Dieu avait données concernant l’arbre défendu, Gen 3:2-3?

Commentaire: Le fait qu'Adam et Ève ne devaient pas toucher cet arbre est révélateur en soi.

(4) Les avertissements que Dieu nous donne concernant les choses à éviter doivent-ils être considérés avec autant de sérieux que ne l’était l’avertissement pour l’arbre défendu, Prov 4:14-15; II Tim 2:23, 3:5; Rom 16:17?

Commentaire: Tout ce que Dieu défend devrait être évité avec grand soin.

(5) Qu’a dit le serpent à Ève, Gen 3:4-5? Lorsque mis à l’épreuve, quel arbre Adam et Ève ont-ils choisi, v. 6?

Commentaire: Satan a contredit Dieu directement en affirmant au verset 4, «vous ne mourrez point». Satan leur disait en réalité, «vous ne pouvez vous fier à ce que Dieu dit». Influencée par les arguments convaincants de Satan, Ève mangea du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

(6) Après avoir mangé du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, quel changement survint chez Adam et Ève, Gen 3:7?

Commentaire: les mots «les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent» ont rapport à une conscience nouvelle qu’ils n’avaient pas avant de manger du fruit défendu. Satan avait même dit à Ève: «vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal» (v. 5). Il n’y a que Dieu qui ait la prérogative de dire ce qui est bon et ce qui est mal. Quant à l’humanité, elle a le choix d’observer ou non la volonté divine. L’objectif de Satan est de corrompre la perception du devoir qu’ont les hommes d’obéir aux lois de Dieu.

La conscience d’Adam et Ève allait bien au-delà de la réalisation qu’ils étaient nus. Genèse 2:25 montre qu’avant cet événement, ils étaient nus et «n’en avaient point honte». Cette nouvelle façon de penser apportait un sentiment de honte.

Lorsqu’Adam mangea du fruit que Dieu avait défendu, il détermina lui-même ce qui était bien et ce qui était mal. Sa décision lui «ouvrit les yeux». Son esprit et celui d’Ève furent influencés par l’esprit de Satan à partir de ce moment. Leur décision les empêchait maintenant de recevoir la connaissance spirituelle qu’ils auraient pu obtenir s’ils avaient pris du fruit de l’arbre de vie. Leur compréhension était maintenant limitée à ce qu’ils pouvaient apprendre par leurs cinq sens physiques et c’est à ce moment que la nature humaine vit le jour.

(7) Le péché que commirent Adam et Ève était-il le «péché originel», Éz 28:15-16?

Commentaire: Le verset d’Ézéchiel 28 rappelle le péché de Satan qui fut commis des millions d’années, sinon des milliards d’années avant celui d’Adam et Ève. Celui qui commit le péché originel fut Satan.

(8) En plus des malédictions physiques qu’Adam et Ève attirèrent sur eux et leurs descendants, quelles furent les conséquences immédiates et à long terme de leur péché, Gen 3:22-24?

Commentaire: Ce péché les empêcha ainsi que toute l’humanité d’avoir accès à l’arbre de vie.

(9) Quelle autre conséquence résulta du péché d’Adam et Ève, Gen 2:17; Rom 6:23; Héb 9:27?

Commentaire: À cause de ce qu’ils avaient fait, Adam et Ève entraînèrent une condamnation à mort pour eux et pour toute l’humanité.